cropped-IMG_20170930_122931-2.jpg

Comment, quoi apprendre à son animal ?

Aujourd’hui il existe beaucoup de méthodes d’apprentissage et il faut s’y retrouver ! Le plus important est de trouver la méthode qui vous convienne. A l’accueil du chien, on tâtonne et c’est normal, il faut apprendre à connaître son animal et ce qu’il aime (jeux, friandises, câlins, …)
Il faut également prendre en compte que l’éducation que vous apportez à votre compagnon établit la relation à long terme entre vous. Donc tout dépend du rapport que vous souhaitez avoir avec votre animal.
Pour les apprentissages de N’Khan, je me suis basée sur les critères de sa race : terrier, très proche de ses maîtres et aimant leur faire plaisir. J’ai commencé avec les friandises mais ça ne me correspondait pas assez et lui étant peu gourmand, ça ne lui convenait pas non plus. Comment lui apprendre alors les ordres de base? J’ai opté pour la félicitation à la voix et les câlins.
Je vais vous expliquer comment je m’y suis prise pour lui apprendre les demandes, essentielles pour moi.
Le “assis, couché, lâches, recules, apportes, descends, patte, viens, laisses, attends, pied, stop” ont été acquis rapidement malgré ce que l’on peut penser. Je n’ai pas eu l’impression de faire de l’apprentissage rébarbatif en plus. On a fait ça comme un jeu, dans tous les environnements pour que l’acquisition soit bien ancrée. Bien sûr, j’y suis allée petit à petit, dès qu’une commande était acquise, on passait à la suivante,sans pression, ni pour lui, ni pour moi. Les bébés, de toutes espèces, ne connaissent pas tout immédiatement, leurs parents, groupes familiaux prennent le temps de leur apprendre, plusieurs années s’il le faut. C’est pareil pour un chiot, il ne peut pas connaître les ordres dès son arrivée dans votre foyer !
En plus, la méthode est toute simple. Bon, je dois avouer qu’il ne faut pas se préoccuper du voisinage ou des passants parce qu’on peut paraître un peu étrange, surtout face aux personnes n’ayant pas d’animaux.
J’ai commencé par la commande “assis”. Dès que N’Khan s’asseyait de lui même, je disais la commande “ N’Khan assis” accompagné du geste que je souhaitais y associer et d’un magnifique et joyeux OUI. Après 2 jours, je me suis dit qu’on allait voir ce qu’il avait retenu, sans penser qu’il aurait déjà compris, un petit chiot de 2 mois qui vient de quitter son foyer de naissance, frères, soeurs, mère et qui vient d’arriver dans un nouvel environnement, il lui faut du temps ! Je me trompais, l’ordre verbal et gestuel était acquis !! J’ai utilisé la même méthode pour toutes les commandes intégrées jusqu’à présent. Je continue de féliciter mon chien (moins bruyamment qu’au début, s’entend) et je constate qu’il est heureux. Les commandes, au bout de 3 répétitions sont déjà intégrées mais pas acquises. Il faut les répéter dans différents environnements pour que le chien les intègre bien et les généralise.
Le dernier ordre introduit à ce jour, est la commande “pied”. Même principe, dès que N’Khan se trouvait à mes côtés, en balade ou à la maison, je lui indiquais l’ordre “pied” avec le geste que je voulais lui associer et la félicitation. On a commencé par le fait qu’il soit juste au pied quelques secondes avant de féliciter avec le fameux OUI et puis je lui ai dit “ N’Khan pied” quand il venait se placer à mes côtés et maintenant, nous sommes à la phase où c’est moi qui initie “N’Khan pied”, il vient se mettre à mes côtés, je félicite.
C’est la méthode qui marche pour mon animal, je vous la partage car elle peut fonctionner pour vous. De plus, cette méthode évite l’utilisation de la friandise, du clicker ou de la force !
Maintenant, quoi apprendre à votre loulou ? Ça c’est vous qui décidez. En effet, on a pas tous les mêmes attentes face à notre animal. Pour certains ce qui est important c’est la marche aux pieds, pour d’autres c’est qu’il fasse des bisous sur commande. Pensez à l’avenir avec votre chien, est ce qu’il devra s’asseoir, se coucher, pourra-t-il sauter sur les gens, les enfants ? C’est ce genre de questions qu’il faut se poser, à mon sens, pour les apprentissages à enseigner.
Ce qu’il faut, c’est savoir ce qu’on veut comme relation avec notre animal, ce qui est important pour nous et comment on veut amener le chien à écouter, pour sa sécurité et la nôtre. Comme le milieu animalier nous laisse la possibilité de choisir quelle méthode d’enseignement on souhaite, autant en profiter pour prendre celle qui nous convient au niveau méthodologique et qui correspond à notre façon de voir notre compagnon à quatre pattes.
Je précise que c’est la méthode que j’utilise actuellement avec N’Khan. Peut-être que pour certaines commandes, je ferais appel au clicker ou à la récompense, tout dépendra de mon chien. Pour mes clients, j’utilise la méthode la plus adaptée pour le maître et le chien, en excluant toutes méthodes coercitives car elle ne correspondent pas du tout à qui je suis et à ma vision de respect de l’Animal.